Entretien-dune-toiture

Comment assurer l’entretien de sa toiture ?

La toiture est une partie importante de la maison. Elle la protège contre la pluie ainsi que les autres intempéries. Cependant, étant donné que les travaux de réparation du toit peuvent s’avérer être très chèrs, il faut alors prendre le temps de réaliser un entretien régulier pour assurer sa pérennité. Voici quelques points à voir sur le nettoyage du toit.

Le moment idéal pour réaliser l’entretien

Pour déterminer le moment idéal pour l’entretien, il faut réaliser un contrôle régulier de la toiture. Notons, cependant, que cela peut dépendre du revêtement extérieur choisi. Pour une inspection minutieuse, il faut d’ailleurs contrôler l’état des combles ou des différents accessoires comme les gouttières, les faîtières, … En général, l’entretien est effectué à chaque changement de saison surtout à la fin de l’automne et du printemps. En effet, c’est durant l’intersaison que les champignons et les feuilles mortes s’infiltrent dans les gouttières ou autres parties de la toiture. Cette étape va alors permettre de savoir si des rénovations doivent être réalisées. Pour ce diagnostic, faire appel aux services d’un professionnel comme  https://www.remyaneuf.com est fortement recommandé. Ce professionnel saura bien déterminer l’état de la toiture et comment œuvrer dans ce cadre.

Les matériels et équipés nécessaires

Avant de réaliser l’entretien de la toiture, il faut tout d’abord être bien équipé. Il faut surtout avoir les matériels adéquats pour ce faire notamment la sécurité. Un masque, par exemple, est nécessaire pour se protéger pendant l’application de certains produits. Pour assurer la stabilité durant le nettoyage, il faudra également porter des chaussures antidérapantes et un harnais de sécurité. En outre, il y a les produits pour le nettoyage proprement dit tels que le produit anti-mousse, l’eau de javel et la solution hydrofuge. Entre autres, une échelle de toit est aussi nécessaire pour atteindre le toit sans oublier les petits indispensables comme la brosse, le pulvérisateur, le nettoyeur à haute pression, le  sécateur et les gants.

Les étapes à suivre pour le nettoyage

Pour le nettoyage, enlever les feuilles mortes et autres végétations présentes dans les gouttières sont de rigueur grâce à un sécateur. Pour enlever les mousses, deux types de techniques peuvent être utilisés dont l’emploi du nettoyeur à haute pression qui semble être la solution la plus simple et la plus rapide. Toutefois, cette méthode peut endommager le revêtement en fonction de la puissance du jet d’eau. Il y a aussi l’emploi d’une brosse et de l’eau de javel. Elle permettra de réaliser un nettoyage en profondeur avec inconvénient le temps de nettoyage qui peut être long en fonction de l’état du toit. L’eau de javel peut également être un produit néfaste qui peut fragiliser la toiture. C’est pourquoi il est conseillé d’utiliser des produits phytosanitaires écologiques. Pour éviter de réaliser un nettoyage trop fréquent, il faut appliquer un produit anti-mousse par pulvérisation. Selon le type ou la marque, un rinçage peut être nécessaire ou non. Toutefois, il faut bien se renseigner sur la météo avant de commencer cette étape pour éviter que ce soit la pluie qui effectue le rinçage. Pour l’humidité, il faut utiliser la solution hydrofuge. Il va protéger le toit contre l’infiltration d’eau et assurer ainsi sa durabilité. Il faut bien se renseigner sur les produits à utiliser par rapport aux matériaux composant le toit afin d’éviter de les endommager.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *