toiture

Affiner le projet de toiture, comment faut-il procéder ?

La toiture, source de tous les vices dans une bâtisse, selon une récente étude, plus de 30 % des déperditions thermiques mettait en cause ces maçonneries. Durant les projets de rénovations, elle est souvent dénigrée au profit des murs ou des menuiseries. Pourtant, sans l’ombre d’un doute, le toit est le point faible de la maison. L’air chaud étant plus léger que l’air froid, elle s’envole pour atteindre le plafond et à ce niveau elle cherchera une porte de sortie. Lorsque ces structures protectrices sont défaillantes, la demeure devient une passoire thermique.

Les travaux de rénovations de la toiture

Tout d’abord, commençons étape par étape. La priorité absolue est le remplacement ou le renouvellement de la couverture du toit. En effet, sans entretien et inspection périodique, le temps fait des ravages sur ces maçonneries. Soumis à l’usure en raison des divers aléas climatiques à l’instar du vent, des précipitations et autres phénomènes météorologiques. En fonction de l’ampleur des dégâts et des dommages encourus, la facture risque d’être dure à encaisser. Lorsque les couvertures sont dans un état irrécupérable, dans le commerce, plusieurs modèles plus résistants pourront les remplacer. Sinon, des substituts tout aussi performants existent sur le marché à l’instar des toitures par-dessus.

À la place des anciennes couvertures, des panneaux extrêmement légers et robustes peuvent être posés. Des techniques d’isolation par l’extérieur sont également envisageables. Plus coûteuse mais réellement rentable à long terme, cette solution convient aux gros portefeuilles. Par contre, au cas où vous préférez l’option la plus abordable, l’isolation sous-toiture est votre meilleur allié. Face à l’humidité, la longévité des matériaux isolants pourrait être considérablement réduite. Ainsi, il faudra privilégier des pare-vapeur. Leurs propriétés intrinsèques permettent d’absorber la vapeur contenue dans l’air pour être rejeté vers l’extérieur.

Les éléments de la toiture à prendre en considération

Au cours d’une rénovation de toiture, l’apport supplémentaire en lumière naturelle est une opportunité à saisir. Lorsque les combles sont habitables, vous aurez l’occasion de fournir plus de clarté à ces pièces à vivre. Un peu de confort, il n’y a rien de mal à cela. Entre les toitures plates, les lanterneaux et les coupoles, de nombreuses constructions de toitures permettent d’arranger l’éclairage naturel. Par exemple, si la configuration de votre toit est inclinée, il est possible d’installer des lucarnes ou fenêtre d’ouvertures. En tout cas, en raison de la fragilité et du caractère vulnérable de ces structures, plusieurs complications peuvent entraver le bon déroulement des travaux.

L’étanchéité à l’air est l’un des critères à étudier. De ce fait, les ouvriers qui œuvrent sur cette tâche absolument tenir compte de l’épaisseur des isolants à installer. En effet, quand l’air chaud s’échappe, elle engendre d’immenses pertes d’énergie. Soyez également vigilant par rapport à la gouttière. Il faudra profiter de la présence des couvreurs pour rénover ces composants. Si vous décidez de les remettre à neuf, sur plusieurs années consécutives, vous n’aurez plus à vous soucier du toit. Afin d’amortir graduellement le montant du coût des travaux à réaliser, il serait idéal de mettre la main à pâte et d’effectuer quelques besognes vous-même.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *